ACTUALITES

Pèlerinage de l'Aumonerie des Réunionnais d'Ile de France

Belle fête de l’Ascension 2018 qui nous a transportés avec le Fils dans la joie du Père… en passant par les bras grands ouverts de Notre Dame des Anges !
 
Une belle journée, malgré la fraîcheur matinale et des nuages de-ci de-là, mais justement : rien de tel pour une bonne marche sans trop de soleil et sans que le froid ne nous transperce ! Le pèlerinage des Réunionnais qui sont dans l’hexagone et en Région Ile-de-France s’est déroulé  ce jeudi 10 mai 2018, en suivant le parcours que vivaient les anciens pèlerins : arrivée à la gare du Raincy-Villemomble-Montfermeil, marche vers l’église du Raincy, puis cheminement à travers les méandres des rues raincéennes, gabiniennes, montfermeilloises et clichoises, pour arriver dans cet écrin de verdure du sanctuaire de Notre-Dame des Anges , lieu de pèlerinage depuis 1212 !
 
Quelle a été l’exaltation des pèlerins réunionnais en découvrant dans l’église de Notre-Dame-de-la-Consolation du Raincy la représentation d’un saint très vénéré sur leur chère île : Saint Expédit ! L’occasion a été de prier avec encore plus d’émotion. Après un exposé du père Frédéric BENOIT, curé du Raincy, sur l’architecture de l’église du Raincy , les pèlerins ont pris le temps d’une collation revigorante avant la marche vers le sanctuaire distant d’environ 8 kilomètres… Les chants à Marie ont résonné tout au long du chemin où des paroissiens les attendaient à chaque carrefour. A l’arrivée près de la Chapelle de Notre-Dame des Anges, tous étaient invités à déposer leur fardeau et à confier les personnes qui leur sont chères au Dieu de miséricorde en passant par Marie qui intercède sans crainte auprès de son Fils, comme à Cana : « faites tout ce qu’il vous dira » (Jn 2, 5). Après que le père Raphaël GRONDIN, curé de Clichy-sous-Bois, ait resitué le sanctuaire au cœur des cités : « petit coin de verdure où l’image de l’Église qui accueille et libère s’est révélée à travers l’histoire de Marie qui délivre des commerçants », la célébration eucharistique présidée par le père Raphaël GRONDIN et prêchée par le père Christian CHASSAGNE, responsable de l’aumônerie réunionnaise d’IDF, est venue clore l’offrande d’une communauté pèlerine et métissée ! La journée s’est terminée après un « pot dînatoire » confectionné par les paroissiennes et paroissiens présents depuis le début de l’accueil des pèlerins. Merci à chacun et chacune pour tous les efforts fournis. Au regard du bon déroulement de cette journée, nous pouvons croire que Marie a su confier à son Fils Jésus qui monte vers le Père toutes les offrandes recueillies !
Une belle expérience aussi bien vécue par les pèlerins d’origine de l’outre-mer que par les paroissiens clichois présents.
N’y a-t-il pas là comme un appel : tout pèlerin sera toujours bien accueilli dans ce sanctuaire marial diocésain où chacun, et a fortiori les diocésains bien entendu, trouvera un lieu où déposer ce qui lui pèse et, ainsi libéré, saura se laisser porter en communauté, en Église, par Marie confiant tout à son Fils Jésus, notre Seigneur !

Quelques photos ...

Faisons connaissance

Nommé par notre évêque, Mgr Pascal DELANNOY, un nouveau curé est arrivé le 1er Septembre dernier dans la paroisse Saint-Denis de Clichy-sous-Bois : il s’agit du père Raphaël GRONDIN qui succède au père Daniel ROUSSIERE.
 Aujourd’hui âgé de 46 ans, père Raphaël est né à Paris de parents d’origine réunionnaise qui se sont rencontrés en métropole. Son père, d’abord docker puis facteur, et sa mère, aide-soignante en hôpital, s’étant installés à Clichy-sous-Bois, c’est tout naturellement que le jeune Raphaël les y a suivis puisqu’il avait alors tout juste 1 an …    Clichois  durant plus de 20 années , c’est à 7 ans  qu’en regardant à la télé l’émission « Les Jeux de 20 heures », Raphaël est frappé par une scène qui décidera  précocement de sa vocation future, même s’il n’en est pas totalement conscient !  Dans une séquence consacrée à l’Ethiopie, il découvre en arrière-plan un gamin noir qui offre son jouet en bois à un enfant blanc plus grand que lui …   Cet épisode est sans doute à l’origine de la devise qu’il a choisie : « Donne tout ce que tu as tel que tu es ».      Après avoir été élève en primaire puis collégien à Clichy, Raphaël obtient son bac au lycée Schweitzer du Raincy  puis il  entame des études de médecine vite interrompues.  Il effectue alors son service militaire de 10 mois et se porte volontaire pour devenir secrétaire de l’aumônier… Rendu à la vie civile, il travaille comme technicien dans un laboratoire de chimie médicale, tout en adhérant et militant à la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne). A ce titre, il côtoie lors d’une fête de la ville de Clichy-sous-Bois le jeune Olivier Klein, actuel maire !  Claude Dilain, ancien maire, lui propose de siéger au conseil d’administration du C.C.A.S, ce qu’il fait pendant un an. Après une période de discernement de 2 ans (être prêtre ou non ?...), Raphaël démissionne de son activité professionnelle et entre au séminaire en Septembre 1998, il a alors 27 ans. Ordonné prêtre en 2004 par Mgr Olivier de Berranger, il est nommé vicaire à Sevran où il reste  8 ans avant de passer 5 ans à Bobigny, puis curé de la paroisse Saint-Denis de Clichy-sous-Bois le 1er Septembre dernier, tout en demeurant Aumônier Diocésain de la JOC.
Le père Raphaël Grondin que nous avons rencontré dans son presbytère peu après l’inauguration de l’église Saint-Denis après d’importants travaux, nous est apparu comme étant un prêtre  « heureux comme un poisson dans l’eau »,  passionné par la mission qui lui a été confiée et pour laquelle il a de nombreux projets.  Nous souhaitons ¨bienvenue et entière réussite¨ dans sa nouvelle paroisse au père Raphaël qui aime citer entre autres le verset 14 chapitre 2 de la lettre de Saint Jacques : « Mes frères, que sert-il à quelqu’un de dire qu’il a la foi, s’il n’a pas les œuvres ? ».

Jean-Pierre DUNEUFJARDIN pour la rédaction du journal de l'Unité Pastorale du Haut Plateau

NOMINATIONS

Nominations à Clichy-Sous-Bois
Le père Raphaël GRONDIN est nommé en remplacement du père Daniel ROUSSIERE appelé à d'autres fonctions et lieu.
Paroisse de CLICHY-SOUS BOIS - 1, Allée Fernand Lindet - 93390 CLICHY-SOUS-BOIS

N O M I N A T I O N S
Par décision de Mgr Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis-en-France, avec effet au 1er septembre 2017.



Le Père Daniel ROUSSIERE prêtre diocésain, de l’Institut du Prado, achève sa mission de 6 années à Clichy-sous-Bois et rend grâce pour tout ce beau partage vécu ensemble au cœur de cette ville.
A compter du 1er septembre, il sera nommé : Aumônier diocésain du CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) et nommé aussi Prêtre à l’équipe pastorale de Montreuil.
Il résidera à la Chapelle Ste Marie dans la cité populaire de « La Noue ». Connaître le Père daniel ROUSSIERE
 
Le Père Raphaël GRONDIN âgé de 46 ans, prêtre à Bobigny et Aumônier diocésain de la JOC, est nommé curé à la Paroisse de Clichy-sous-Bois à partir du 1er septembre prochain et pour une durée de 6 ans.
Nous rendons grâce à Dieu de nous envoyer un prêtre ! Nous redisons notre désir de nous engager activement pour faire vivre et grandir notre paroisse.
Nous lui souhaitons déjà « Bienvenue » dans notre paroisse « arc-en-ciel » et très fraternelle !
 
Père Daniel ROUSSIERE

Esprit Saint : sois avec moi dans la mission confiée

Prière du Père Daniel à l'Esprit Saint

Dans cette nouvelle mission
Que Tu me confies, Oh ESPRIT-SAINT,
Sois avec moi et accompagne mes pas...
Reste près de moi, garde-moi dans la foi.
Tu es le vrai Chemin, ô Esprit de Pentecôte.
Tu es la Vie nouvelle, ô Esprit de renouveau.
Si je marche, éclaire-moi, ô Esprit de lumière,
Si je me sens perdu, redresse-moi, ô Esprit de sagesse,
Si je m'arrìête en chemin, pousse-moi, ô Esprit de feu,
Si je tombe, relève-moi, ô Esprit de sainteté,
Si je suis fatigué, fortifie-moi, ô Esprit consolateur,
Si je suis faible, porte-moi, ô Esprit de force.

Suite ...

Ta Main m'a soutenue dans mon passé,

Ton Regard d'amour me réchauffe pour mon présent,
Ta Tendresse me redonne confiance pour mon avenir.
Merci pour ta discréte mâis si douce Présence.
Oh , Esprit-Saint, Toi l'Ami de mes jours,
Donne-moi, sur la route de la mission et de ma vie,
Au fil du temps, au fil des ans,
De porter avec joie et courage
Ce si beau nom de chrétien et de « pasteur »
Oh Esprit-Saint, protége-moi, dirige-moi
Et soutiens-moi. Amen

Décès du Père Pierre WALRAVE

Le Père Pierre WALRAVE, est décédé le mardi 6 mars à l’âge de 83 ans en sa 55ème année de sacerdoce.

La célébration de ses obsèques aura lieu le samedi 10 mars à 11 h, à la chapelle de la Maison Marie-Thérèse, 277 boulevard Raspail, 75014 Paris.

Quelques dates de sa vie :

Le Père Pierre WALRAVE est né à Nogent-sur-Marne le 20 février 1935, et a été ordonné prêtre le 29 juin 1963 à Paris à l’âge de 28 ans.

De 1963 à 1971, vicaire paroissial à Saint Pierre – Saint Paul de Montreuil
De 1971 à 1981, vicaire paroissial à Saint-Louis de Villemomble
De 1981 à 1990, curé de Saint-Denis à Clichy-sous-Bois
De 1981 à 1993, délégué diocésain pour le service de l’Audio-Visuel
De 1990 à 1999, curé de Saint-Pierre, Saint-Louis et Christ Ressuscité à Bondy
De 1999 à 2008, curé de Saint-Henri et Notre-Dame de l’Assomption à Neuilly-Plaisance, et modérateur de l’équipe pastorale de Neuilly-Plaisance et Neuilly-sur-Marne.
De 2008 à 2014, accompagnateur de Groupes de prière et au service des communautés paroissiales de Villepinte
En octobre 2014, il rentre à la Maison Marie-Thérèse

« Que retenir de ce long parcours, commencé sur Montreuil, je l’ai vécu surtout, au sud de ce qui va devenir en 1966, le diocèse de Saint-Denis en Seine-Saint-Denis. Le « suis-moi ! » adressé à St Pierre par Jésus, et formulé par, l’évêque, c’est au cœur de diverses communautés paroissiales, très différentes les unes des autres, que je l’ai vécu…

Pour répondre à cet appel de Jésus et lui rester fidèle, je crois que je le dois d’abord à mes parents, à toute ma famille, combien d’exemples j’ai reçus d’eux dans la vie de tous les jours ! Je n’oublie pas non plus tous ceux et toutes celles que j’ai rencontrés au cœur du ministère : des chrétiens et des non-chrétiens, de tous horizons, de tous pays, ces chrétiens venus d’Orient, comme ces frères chaldéens qui m’ont fait découvrir une façon différente de vivre la foi en Eglise. Merci à tous de m’avoir ouvert à une dimension contemplative différente. Oui ! Répondre au « suis-moi ! » de jésus on le vit au cœur de tout le peuple de Dieu si divers et si riche de l’Amour de Jésus, communiqué dans l’Esprit…. »

(Extrait de l’homélie prononcé par le Père Pierre Walrave pour ses cinquante ans d’ordination sacerdotale)

En rendant grâce pour la vie et le ministère du Père Pierre WALRAVE, nous sommes en communion de prière avec sa famille et ses amis.

Monseigneur Pascal Delannoy et le Conseil Episcopal

Décès du Père Jean MASSIN

Le Père Jean Massin est décédé le mardi 10 mai à l’âge de 84 ans en sa 56ème année de sacerdoce.

La célébration de ses obsèques a eu lieu : Jeudi 12 mai 2016 à 11 h en la chapelle de la Maison Marie-Thérèse 277 bd Raspail, 75014 Paris


Né à Paris le 5 juin 1932, Jean MASSIN est ordonné prêtre le 29 juin 1960 à l’âge de 28 ans.
En 1960, il est vicaire à Saint-Jean l’Evangéliste à Drancy.
En 1965, il est nommé aumônier au lycée Clémenceau de Villemomble.
En 1990, il est nommé vicaire à l’église Marcel-Callo à Tremblay-en-France.
En 1992, il est nommé vicaire à Saint-Denis de Clichy-sous-Bois.
En 1996, il est nommé administrateur à Saint-Denis de Clichy-sous-Bois
En 1997, il est nommé curé à Saint-Denis à Clichy-sous-Bois.

En 2005, il est nommé responsable du secteur du Plateau.
De 2007 au 2015, il réside Saint-Maurice au Haut Montreuil.
En 2015, il rentre à la Maison Marie-Thérèse.

Jean écrivait à l’occasion de ses 50 ans de sacerdoce en juin 2010 :
« Oui, il y a 50 ans, le 29 juin 1960, je sortais de la cathédrale de Paris … j’étais prêtre ! Je n’avais vraiment aucune idée du chemin que cela allait me faire parcourir ! Saint-Jean de Drancy, aumônerie du lycée de Villemomble, aumônerie des Mouvements JOC, JOCF, ACO, Tremblay-en-France, Clichy-sous-Bois, et maintenant retraite au Haut-Montreuil. Que de chemins parcourus ! Que d’amis rencontrés ! Que d’évènements vécus ! Toujours heureux de vous retrouver, je vous redis toute mon amitié. »

En rendant grâce pour la vie et le ministère du Père Jean Massin, nous sommes en communion de prière avec sa famille et ses amis.

Monseigneur Pascal Delannoy
et le Conseil Episcopal